Présentation



Vidéo de présentation du blog

Pour la musique : © 2013 Emmanuel Moire et Brice Davoli & © 2008 Julien Doré (j’ai les disques chez moi, au cas où des gens viendraient m’embêter parce qu’ils aiment l’argent.)

La tête dans les nuages : mes productions, mes coups de cœur culturels

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog, qui est à la fois pour moi un essai, une avancée à petits pas vers mon avenir proche, et pour vous un moyen tout à fait courtois d’entrer discrètement dans ma vie (de tous les jours… ou pas).

À propos de moi

Je m’appelle Dorian. Je suis né le 4 novembre 2003 à Paris. Après avoir vécu pendant huit ans à Aigues-Mortes, dans le Gard, j’habite dans l’agglomération la métropole de Montpellier depuis 2013 avec mes parents et ma petite sœur.

J’aime la musique, la littérature, les langues (vivantes, anciennes ou construites), m’engager en bon gros citoyen, apprendre (en général), me bouger pour protéger notre belle planète… et écrire, bien sûr. Je n’aime pas le céleri, la choucroute, la pomme de terre crue (si, si, j’ai testé) ((malheureusement)), les aliments piquants (si vous voulez me tuer, mettez du wasabi dans mon bol de petit-déjeuner) et toutes les boissons gazeuses et pétillantes. (Je trouve notamment très dommage que les gens s’amusent à mettre des petites bulles qui piquent dans de l’eau, ressource vitale si précieuse. Mais je ne suis pas là pour vous donner mon opinion sur la société de consommation, donc, j’arrête.)

De nature très intègre, j’ai le sens de la justice (pléonasme bonjour) et surtout du mot juste. C’est la grande quête motrice de ma vie après pécho. (Je n’ai donc pas plongé en prépa littéraire comme un cheveu dans une soupe, pour reprendre l’expression.)

Plus tard, je voudrais devenir compositeur de musiques de films. (J’hésite parfois avec conducteur d’avion de Barbie, ou encore professeur de généalogie de la loutre… Mais bon, j’ai encore du temps pour réfléchir, me direz-vous.) Je compose déjà pour quelques films d’Henri Ballester-Colonna (The Dream Manufactory) depuis août 2019.

Mon livre préféré : Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier (1913).
Ma musique préférée : Liebestraum Nr. 3 (Rêve d’Amour n°3) de Franz Liszt (1850).
Mon film préféré : La La Land de Damien Chazelle (2016).

Mais je ne suis pas là pour vous raconter ma vie, car si je vous ai donné l’adresse de ce site, il y a de fortes chances que vous me connaissiez déjà…

Donc, si je dois vous présenter quelque chose, c’est bien mon blog, et rien d’autre. (Eh bien, c’est raté.) Mais au fait, d’où ça vient, cette idée ?

Les origines

Voici le tout premier numéro du journal trimestriel L’Actu (eh oui, à l’époque c’était un journal) que je distribuais à mes proches et ma famille lointaine au format PDF. Ce numéro, datant de septembre 2013, est toujours disponible ici.

Ensuite sont arrivés les numéros 2 et 3 ; je vous les offre désormais en lecture et téléchargement libres :

« L’Actu » numéro 2, janvier 2014 (fichier.pdf || 13.5 Mo)

« L’Actu » numéro 3, avril 2014 (fichier .PDF || 13.4 Mo)

NB. – Certains articles du journal ont peut-être aussi été transférés sur ce blog en tant qu’articles standard… à vous de vérifier !

Tout a commencé autour de septembre 2013. Je voulais créer un support pour écrire mes productions littéraires et artistiques, mes idées, mes expériences, mon point de vue sur le monde, etc. Je me suis alors lancé dans l’écriture d’un petit journal illustré envoyé par e-mail à mes fidèles abonnés sous forme de fichier PDF. Mon père, informaticien en chef de la famille, exaspéré par ma manière d’envoyer mes articles en cette ère de la technologie numérique, m’a alors proposé d’écrire pour un blog. Un… quoi ? Une sorte de site Internet où l’on peut publier tous ses articles un par un, sans souci de mise en forme pour un journal. Mes parents n’étaient pas tout à fait d’accord sur ce sujet. Ma mère optait plutôt pour une lecture facile sous fichier PDF comme dans l’ancien temps… Or, mon père continuait à me chercher un moteur de blog ! Un soir, il m’a appelé dans son bureau et m’a proposé deux moteurs de blogs qu’il installerait ensuite sur son serveur. Mon coup de cœur a été pour WordPress. C’était en décembre 2013.

Dès janvier de l’année suivante, je me suis donc mis à écrire spécialement pour ce blog, qui a beaucoup évolué depuis son lancement. Cinq ans seulement après son ouverture, La tête dans les nuages comptabilise près de 140 articles sur des sujets divers et variés, mais toujours centrés sur mes activités quotidiennes. Au début, je ne pensais pas du tout à en arriver là, mais ainsi va la vie !

Le nom de ce blog m’a été inspiré par mon état d’esprit la plupart du temps, ou comment mes proches le voient. Le subtil jeu de mots du slogan (« je m’édite » <-> « je médite ») est à méditer. Je m’y suis littéralement cassé la tête, alors… s’il vous plaît…

La raison d’être de ce blog

Comme je vous l’ai dit plus haut, j’y dépose :

– Mes témoignages de collégien, puis de lycéen
– Mon point de vue sur le monde (avec modération)
– Mes voyages et sorties (en famille ou tout seul)
– Mes écrits (poétiques, pour l’essentiel)
– Des images (photos personnelles, memes humoristiques, etc.)
– Des vidéos (montées avec des logiciels libres)
– Mes coups de cœur culturels
– Des liens intéressants (ou totalement inutiles, comme celui-ci)
– Mes productions musicales (bien sûr !)
– D’autres petits trucs par-ci par-là, de temps en temps… Vous verrez bien !

Pour être au courant de mes derniers articles, je vous invite à vous abonner au flux RSS des articles (lien en bas de la page, rubrique Méta). Je vous recommande le lecteur de flux libre et gratuit Framanews de Framasoft, ou encore le logiciel Akregator pour Linux… Mais si vous consultez ce blog avec Mozilla Firefox, un très bon lecteur de flux y est déjà intégré.

NB. – Je ne suis soumis à aucun contrat publicitaire, ces logiciels étant libres.

Horaires d’ouverture au public

Le serveur est ouvert au public externe du lundi au samedi selon les horaires suivants :

  • En heure d’hiver : de 6 heures à 22 heures ;
  • En heure d’été : de 7 heures à 22 heures.

Je m’engage à vous tenir régulièrement informé des changements opérés sur ce planning.

Ces horaires ont été vérifiés et déclarés justes au 23 mars 2020.

Extraits des Conditions Générales d’Utilisation

(complètes sur la page Tout le blabla légal et juridique)

Remarques sur la restriction d’articles

Je me réserve le droit de publier mes articles en accès public ou de les restreindre au profil abonné. Si l’article en question comporte des informations personnelles sur moi-même ou l’un de mes proches comme mon/son image, des informations sur ma/sa vie privée, etc., je me vois dans l’obligation de restreindre l’accès à cet article aux seules personnes de ma connaissance physique et/ou morale.

Autres remarques ou là-où-t’as-l’impression-de-te-faire-gronder-alors-que-t’as-rien-fait

Droits d’auteur

Je tiens à signaler que tout ce que je publie sur ce blog est MON UNIQUE PROPRIÉTÉ, sauf contre-indication (que je précise dans l’article litigieux). Vous n’êtes autorisé à publier, diffuser ou reproduire tout contenu de ce blog sous toute forme que ce soit uniquement sous mon autorisation directe, ainsi qu’en signalant que j’en suis l’auteur.

Si vous souhaitez absolument faire cela, veuillez m’envoyer un e-mail m’expliquant clairement :

1) votre situation,
2) le contenu dont il est question,
3) l’action précise que vous aimeriez exercer sur celui-ci,
4) le nom et la nature du service que vous allez utiliser pour le diffuser.

Suite à plusieurs actes de vandalisme sur ce blog, le formulaire de contact public mis en place en 2019 a été définitivement supprimé. Vous pouvez me contacter en m’envoyant un courriel à l’adresse suivante : Dorian.ltdln [arobase] paquet.info

(pour rappel : arobase = @)

NB. – Il se peut que je publie des contenus externes sur ce site. Dans ce cas, les droits d’auteur reviennent entièrement à l’auteur de l’œuvre originale concernée.

Commentaires

Vous êtes totalement en droit de me renvoyer un petit billet sur ce que vous avez lu sur ce blog. Je vous le recommande même vivement !

Cependant, je me réserve le droit de publier ou non tout commentaire que je reçois. Tout message violent, insultant, choquant pour au moins une personne, faisant de la publicité pour un/des bien(s) ou un/des service(s), ou, en règle générale, incitant à tout ce qui peut être qualifié de « crime » ou de « délit » au regard de la loi française, sera censuré. J’engagerai sans préavis des poursuites judiciaires à l’encontre de l’auteur, si je juge cela nécessaire.

À partir de janvier 2020 et à la suite de plusieurs actes de pollupostage sur ce site, la rédaction de commentaires est réservée aux utilisateurs connectés. Pensez donc à (vous inscrire, puis) vous connecter avant d’écrire une réaction à l’un de mes articles. Cette consigne est valable pour tous les articles, même ceux qui sont visibles publiquement.

Bonne lecture !

^ Haut de page ^